E-ATELIERS

Sommaire :

  1. Atelier Méditation CLAC

  2. Atelier DTX

  3. Atelier Pain Medecine Integrative

  4. Atelier Initiation Symbionie

  5. Atelier Phyto Aromathérapie

  6. Atelier Acupression Auriculaire

La méditation CLAC : une thérapie antalgique simple et efficace

Une méthode méditative d’acquisition simple et d’efficacité rapide dite « Coeur Lumière Amour Compassion » est évaluée avec
succès depuis 2017 à la Clinique St Christophe (Bouc Bel Air) et au Département Douleur, Psychosomatique et Maladie
Fonctionnelle du CHU de Montpellier.
Objectif : évaluer l’effet de la méditation CLAC sur la douleur et les symptômes associés à la douleur chronique dans le cadre d’un
programme thérapeutique court.
Méthode : recherche exploratoire comparative en ouvert, le patient étant pris pour son propre témoin. Le programme comprend 3
participations à une séance hebdomadaire méditative collective associées à 6 minutes de pratique quotidienne individuelle avec
support audio. L’évaluation est réalisée une semaine après la 3ème séance par autoquestionnaire : indice de satisfaction et
évolution de la douleur et des symptômes associés physiques, psychologiques, comportementaux.
Résultats :
Ils portent sur un groupe de 278 patients de janvier 2017 à décembre 2018 :
– le niveau de satisfaction moyen est de 8,55/10,
– amélioration significative de 34,40 % pour la douleur et de tous les symptômes associés évalués (p-value significative) :
– 62,60% sur l’état général ;
– 44,80 % sur la fatigue physique ;
– 54,40 % sur l’anxiété ;
– 47 % sur le sommeil ;
– diminution de 35,40 % des médicaments ;
– amélioration de 63,80 % de l’humeur, de 51,20 % de l’activité physique, de 42,80 % de l’estime de soi.
En conclusion, l’évaluation du programme de méditation CLAC montre une amélioration très positive de la douleur sur deux ans et
sur deux établissements, avec une amélioration significative de tous les symptômes associés. Ces résultats justifient la création
d’un modèle méditatif susceptible d’être enseigné et diffusé dans d’autres établissements de soins.

Les DTx et la douleur : vers un nouvel arsenal therapeutique ?

Les DTx sont une nouvelle catégorie de solutions thérapeutiques dans les maladies chroniques. Solutions numériques capables
d’agir métaboliquement sur l’organisme du patient dans le but de réduire et/ou traiter une maladie et/ou un symptôme. La douleur
est au coeur des échanges et études cliniques DTx de ces 10 derniéres années. 75 % de ces solutions étant américaines, nous
vous proposons de travailler ensemble dans le partage de contenu de réflexions autour de ces nouvelles solutions émergeantes
mélangeant neuroscience, sciences humaines et intelligence artificelle au service du patient. En voici quelques exemples : Outils
de reconnaissance faciale de la douleur, utilisation de la réalité virtuelle et/ou augmentée, numérisation de thérapies
cognitivo-comportementales, utilisation de stimulations sensorielles permettant la mise en action du systéme endogéne de la
douleur, autant d’innovations en émergeance. Et vous, quelle place au numérique dans votre pratique de santé ?

Pain medecine intégrative

Au sein de la Belgian pain society plusieurs spécialistes algologues associent diverses stratégies non médicamenteuses dans
une perspective de modélisation et précision Medecine .
L’update IASP 2014 , , et en 2018 la publication Evidence-Based Nonpharmacologic Strategies for Comprehensive Pain Care:
Pain Task Force White Paper soutiennent la réflexion de cet atelier
L ‘atelier propose une perspective pratique des synergies thérapeutiques
Avec trois topics:
1/Acupuncture dans le modèle biopsychosocial :
-Acupuncture et douleur en France Historique
créée en 1981 par François Boureau dans le service de Neurophysiologie de l’hôpital Saint Antoine, la consultation de la douleur
dès le début propose aux patients une prise en charge personnalisée ,multimodale associant thérapeutiques médicamenteuses et
INM.
A cette époque. Les progrès dans la connaissance des mécanismes de la douleur et la découverte des récepteurs et opioïdes
endogènes a entraîné un regain d’intérêt pour l’acupuncture avec les travaux scientifiques à la recherche de ces mécanismes
d’action se sont multipliés. C’est donc tout naturellement que l’acupuncture intégré l’arsenal thérapeutique.
– actuellement De la neurobiologie aux neurosciences Les recherches émergentes et leurs applications en clinique thérapeutique
seront proposées
2/ Nutrition Neutraceutiques
La littérature scientifique met en évidence depuis une dizaine d’années l’importance de l’intestin et du microbiote sur la santé et l
‘interaction des xenobiotiques :
Stratégies nutrition et pharmaconutrition en pratique clinique
3/ Therapie Manuelle
Au même titre que la communication non verbale, le toucher représente une part incontournable de la consultation du thérapeute,
que ce soit pour le thérapeute ou le patient.
le premier contact avec un muscle douloureux ou une articulation gonflée donne et reçoit des informations.
L’objectif est une prise de conscience des échanges en place au cours d’une consultation de tout thérapeute manuel, ainsi que
l’approche de la notion d’intentionnalité, le tout via des exercices simples à réaliser en binômes.

Atelier Initiation Symbionie

L’Ateliet Initiation Symbionie a pour but la découverte des principes de Psychonomie :
– une nouvelle description d’une physiologie du vivant,
– une nouvelle perception du vivant, l’empathie holographique,
– une nouveau principe thérapeutique, la Symbionie®
L’expérience de le ressentir sur soi-même ou sur autrui ne peut être mis en comparaison avec un accès intellectuel.
Facilement accessible à chacun, l’empathie est naturelle et ne demande qu’à être révélée.
Elle est différente du toucher épicritique, de l’écoute ostéopathique, du testing musculaire, de la perception du Réflexe
Auriculo-Cardiaque ou de l’interrogation mentale.
Ouvert à toute personne professionnelle ou non.

Interêt de la phyto aromathérapie dans la prise en charge des douleurs arthrosiques

Véritable problème de santé publique, les douleurs articulaires représentent environ 15% des consultations médicales, la douleur étant le premier motif de consultation.
Ainsi plus de 10 millions de français souffriraient d’arthrose soient 17% de la population.
Or, les traitements pharmacologiques sont essentiellement des antalgiques de niveau 1 à 3, des AINS (antiinflammatoires non stéroïdiens) et des AASAL (antiarthosiques symptômatiques d’action lente) avec des effets secondaires limitant leur prescription au long cours.
La phytothérapie (traitement par les plantes à marge thérapeutique plutôt large) proposera des plantes antiinflammatoires (telles les racines secondaires de l’harpagophytum, l’écorce de saule blanc ou le rhizome de curcuma.. ) associées à des plantes reminéralisantes ( telles la tige stérile de la Prêle, les parties aériennes de l’ortie…) riche en minéraux et oligo éléments mais surtout en silicium chondro protecteur voire chondro reconstructeur , le taux de silicium diminuant très fortement avec l’âge (nombreux travaux cliniques)
De plus on connait aujourd’hui l’impact des molécules aromatiques sur les différents récepteurs de la douleur, avec une bien meilleure connaissance de leur mécanisme d’action; l’intérêt majeur des ces huiles essentielles utilisées par voie topique tient à leur rapidité d’action (très bonne biodisponibilité de par leur lipophilie) et leur toxicité limitée. Ainsi, la phytothérapie associée à l’aromathérapie devraient diminuer sensiblement les douleurs arthrosiques améliorant la mobilité
des patients tout en limitant les effets indésirables . Bien choisies en fonction du profil de chaque patient , plantes et huiles
essentielles devraient permettre d’améliorer la qualité de vie à condition d’être conseillés ou prescrites par des professionnels
formés!

Acupression auriculaire

Copyright 2019 MY WAY EVENT. All rights reserved